Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'accuse !

Publié le par Vincent Vega

Une télévision de merde !  (qu'elle soit privée ou publique) C'est lors du 24 décembre et des jours qui suivent qu'il faut la regarder pour s'apercevoir que les directeurs de chaines qui proposent avec leurs équipes les différents rendez-vous doivent se douter que personne ne regarde la télévision (ou pas grand monde). Bon, c'est vrai que logiquement, on est tous à table le 24 décembre devant des plats qui s'enchaînent, les chandelles qui se consument, un sapin qui clignote, des enfants qui piaffent d'impatience, une mamie qui s'active au fourneau, une mémé qui a un œil fermé, un autre ouvert sur les invités. En tout cas, si vous voulez vraiment passer un bon noël de merde quitte à finir dégoûté pour le restant de votre vie, prenez donc place devant votre téléviseur et regardez les programmes proposés. Vous avez logiquement à votre disposition la TNT et pour les plus fortunés, les bouquets payants.

 

video-derrick-parodie


Le 24: Sur TF1, l'animateur vedette était pour Noël, Jean Luc Reichmann. France 2 de son côté, pour faire mieux que TF1 (ce n'était pas difficile) et ne semblant pas vouloir trop se casser la tête, a choisi de mettre en avant Stéphane Bern. Sur France 3, nous avions droit à un dessin animé film d'animation français qui est loin hélas du magnifique Pôle Express. Si on voulait rester dans le domaine public, nous avions sur Arte Les lumières de la ville semblant tout de même sauver l'honneur. Sur M6 vous aviez Disney Party, une émission où il était question d'attendre le père noël avec des invités comme Liane Foly (les enfants la connaissent elle ?).

Ha oui, il y a eu aussi la messe de minuit sur France 2, une messe qui n'était même pas en direct. C'est pas pêché ça Simon ? Mais bon, vu la surprise qu'elle nous a offert (le gadin, le gadin, le gadin !) ...

 

En tout cas, si vous aviez décidé ce 24 décembre 2009 de faire un effort pour vous réconcilier avec la télévision que vous boudiez pour ces programmes de merde, il ne fallait pas choisir de la regarder ce soir là. Et que dire des jours suivants ??  


Au début on se dit que ça ne va pas voler très haut mais qu'éventuellement ça peut être rigolo. Malheureusement, les programmes ne se contentent pas longtemps de leur statut de gentils petits films : les chaînes entendent y signer la déclaration de guerre au bon goût.
Le « pourquoi pas » se mue rapidement en « pourquoi » tant le choix semble à la fois inapproprié et outrageusement insultant. On ne sait par où commencer, tant les chefs des programmes sément des affiches frisant la correctionnelle sur de nombreux plans tout en restant persuadés d'offrir l'élite du cinéma. C'est d'abord une liste aberrante et mal foutue, la plupart des long métrages ayant été achetés sur Cdiscount à 2,99€ (Un Jamais plus Jamais alors que c'est de loin le plus mauvais des James Bond) ; c'est ensuite une grille horaire dépourvue de bon sens (Un Seigneur des Anneaux: les deux tours à 22h50 le 29 décembre alors que l'après midi sont diffusés Beethoven 4, Deep Impact ou Crocodile Dundee), qui bousille un à un les après midi de par son côté affreusement cheap ; c'est aussi et surtout une absence totale de film phare. Que ces types sinistres que sont les directeurs de programmes méprisent les téléspectateurs est une chose mais qu'ils oublient aussi de faire du chiffre avec de bonnes afiches (souvent un corrolaire), c'en est une autre. Il existe pendant ces fêtes une telle antipathie vis-à-vis des télévisions qu'il est impossible de s'identifier une seule seconde à notre enfance bercée par des films enchanteurs pendant Noël.
Tout comme certains hommes frappent leurs femmes en affirmant que c'est leur moyen à eux de leur montrer leur amour, la déclaration de TF1 ou France 2 apparaît comme un tabassage en règle. Le cinéma auquel ces chaînes rendent un "hommage" personnel est ainsi détruit, dégradé, franchouillardisé à l'extrême par une liste affligeante de navets brancardés comme des hits du box office selon les différentes bandes annonces publicitaires (le box office de quelle planéte ?? ).


Passons l'éponge et effaçons bien vite tout souvenir de ce méprisable noël télévisé fait de nanars et films à l'emporte pièce. Aurait-on préféré un Derrick (alias 24 ans chrono) ? Je me pose la question.

 

Publié dans Masters

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> Je crois pouvoir te proposer un bouquin qui te plaira beaucoup Etienne: "Torturez l'artiste"! Essaye de le lire, il est vraiment intéressant et tu y retrouvera ce que tu dis!<br /> En tout cas, moi ça fait longtemps que j'avais oublié la télé! En fait, depuis le début de la télé réalité et de la multiplication des jeux télévisés et autres magazines...<br /> <br /> <br />
Répondre